montres suisses Zenith

22/03/2017

Defy El Primero 21 : La légende El Primero à l’ère du 100ème de seconde


‹ Retourner à la liste DEFY EL PRIMERO 21

Un siècle et demi au compteur, la manufacture suisse Zenith amorce le virage du troisième millénaire avec un nouveau mouvement chronographe au 100ème de seconde. De souche mythique, Defy El Primero du 21ème siècle signe des performances décuplées : moteur maison certifié COSC, avec centième de seconde par aiguille centrale et son unique et exclusive signature dynamique à une rotation par seconde. Avec une puissante carrure de 44 mm en titane, Defy El Primero 21 devient le maître de l’ultra précision. Le chronographe de série le plus précis au monde en 1969 entre dans une nouvelle ère.

Champion du chronographe à haute fréquence, grâce à son légendaire mouvement El Primero, Zenith passe à l’ultra précision avec Defy El Primero 21. Du dixième au centième de seconde, démultiplication de performance et d’ingénierie.

De 10 à 100, vitesse grand V

1969 : Zenith imprime sa signature étoilée dans la saga du chronographe. El Primero (« le premier » en esperanto), chronographe automatique intégré à roue à colonnes, bat à la haute fréquence de 36’000 alternances/heure (5Hz) permettant d’atteindre la précision au 1/10e de seconde certifiée chronomètre. Il reste encore aujourd’hui, le chronographe de série le plus précis au monde. Nouveau siècle, nouveaux records, même ADN, Zenith décuple les performances de son étalon : Defy El Primero 21, le centième de seconde par aiguille centrale, pulsant à 50 Hz, soit dix fois plus rapide et précis que son illustre prédécesseur. Prémices d’un renouveau sous les étoiles.

Précision, vitesse et fiabilité : entre l’El Primero de 1969 et El Primero 21, c’est la même génétique victorieuse. La Maison détient un palmarès record de 2’333 prix de chronométrie – à la différence que cette nouvelle génération a été conçue dans une optique d’industrialisation. 32 mm de diamètre contre 30 mm pour son ancêtre, 7,9 mm d’épaisseur contre les 6,50 mm originels, 203 composants contre 278 en 1969. Des fonctions mécaniques plus complexes tout en réduisant le nombre de pièces : à l’image des univers automobile ou aéronautique, Defy El Primero 21 est le fruit de l’ingénierie moderne, de la cotation statistique mêlant cotation fonctionnelle et capabilité machine, tout ceci pour permettre un montage et un réglage simplifiés permettant d’atteindre le meilleur niveau de performance et de certification.

C’est donc un moteur El Primero entièrement nouveau, aux performances accrues, doté de nouveaux organes réglant et d’une commande de chronographe brevetée qui entre en piste. Chronomètre certifié COSC, ce calibre contemporain mesurant le centième de secondes affiche ses ambitions : s’imposer comme le plus précis du marché. Concentré de technologies modernes et de savoir-faire traditionnel, il allie le riche passé de Zenith et les avancées les plus innovantes horlogères du moment.

Architecture duale

Signature esthétique, visuelle et sonore du nouvel Defy El Primero 21 : son aiguille centrale de chronographe réalise un tour complet de cadran en une seconde. Simple et immédiate, cette lecture directe du centième permet d’apprécier la mesure d’une seconde qui s’écoule.

La vibration sonore est juste fulgurante à 360'000 alternances/heure pour une précision centésimale. La consommation d’énergie est dix fois supérieure à l’original.

Autre caractéristique unique, afin d’éliminer tout risque d’interférence du chronographe sur la marche de la montre, le mouvement El Primero 21 intègre deux « boîtes de vitesse » indépendantes : l’une pour l’heure, l’autre pour le chronographe, avec chacune son propre système de transmission et d’échappement, il n’y a pas d’embrayage.

En hommage à ses racines, le balancier de la montre oscille à la haute fréquence de 5 Hz – les fameuses 36’000 alternances/heure caractéristiques des chronos El Primero depuis 1969. Instrument de précision comme à l’origine, le mouvement automatique de la montre est certifié chronomètre par le COSC et dispose d’une réserve de marche de 50 heures, et 50 minutes pour le chronographe au 100ème de seconde.

 

Lorsqu’en 1865, Georges Favre-Jacot regroupe sous un même toit tous les métiers horlogers d’ordinaire disséminés, le jeune fondateur visionnaire de Zenith crée la première manufacture horlogère industrielle. Un esprit d’indépendance et de savoir-faire intégrés qui prend tout son sens avec le nouveau mouvement El Primero 21, manufacturé en interne et – fait remarquable – équipé de ses propres spiraux brevetés. La gravité, la température et le magnétisme, ennemis de la précision, sont ici totalement neutralisés.

Les nouveaux spiraux mis au point par les ingénieurs du groupe sont issus d’une technologie brevetée qui est aussi un première mondiale. Les propriétés physiques et mécaniques exceptionnelles de ce spiral avec une matrice en graphène le rendent insensible à la température et à l’influence du champ magnétique, bien au-delà des 15'000 Gauss connus, gages d’une précision sans pareille dans toutes les conditions d’utilisation.

Outre sa construction intégrée, son architecture à double chaîne et les remarquables performances chronométriques de ses nouveaux spiraux, le calibre El Primero 21 possède une commande de remise à zéro du chronographe brevetée, composée de trois cœurs et d’un système de démarreur exclusif, pour la remise à zéro simultanée de la seconde, du dixième et du centième.

Cet El Primero nouvelle génération à deux barillets offre les fonctions heures et minutes centrales, petite seconde à 9h, chrono 1/100e au centre sur échelle circonférentielle, compteur 30 minutes à 3h, compteur des secondes et dixièmes à 6h et indication de la réserve de marche du chrono à 12h graduée en %. Opéré par la couronne à deux positions (remontage et mise à l’heure), le remontage manuel s’effectue dans les deux sens – horaire pour le chronographe, antihoraire pour la montre – 25 tours de couronne armant à 100% le barillet du chronographe. Une masse oscillante ajourée en forme d’étoile, assure le remontage automatique unidirectionnel, exclusivement dédié à la montre.

Signature centésimale

Defy El Primero 21 incarne la nouvelle génération de chronographes signés Zenith.
Mécanique contemporaine à l’identité visuelle, sonore et dynamique sans précédent.

Fière de représenter une longue tradition de manufacture experte de la chronométrie, et d’y intégrer les dernières avancées technologiques. Un savoir-faire qui s’exprime par des lignes esthétiques imposantes – boîtier en titane grade 5 de 44 mm de diamètre – inspirées de la forme des El Primero au début des années 1970. Surmonté d’une couronne cannelée et de poussoirs de chronographe, le boîtier à cornes courtes présente une alternance de finitions brossée-satinée et intègre un bracelet en caoutchouc avec insert de cuir et boucle déployante à double lame.

Impact visuel immédiat du centième de seconde, le rehaut gradué de 0 à 100 est survolé par la fulgurante aiguille du chronographe 1/100e, qui réalise une révolution complète en une seconde.

Visage d’une nouvelle gamme Zenith, le cadran squelette dévoile un décor contemporain élégant. Trotteuse étoilée, index facettés et grandes aiguilles bâtons luminescents : les codes identitaires El Primero répondent à l’appel, de même, les compteurs reprennent deux des couleurs – bleu et gris anthracite – du légendaire chronographe de 1969.

Defy El Primero 21, signature d’une authentique manufacture suisse, esquisse de nouvelles innovations à venir.

Découvrez


go up